24/06/18

55 articles sont à votre disposition sur ce site

Menu

 

 

 

Comptabilité L3

Comptabilité
 
Novembre 2004
Comptabilité analytique:
1 Définir les différentes catégories de budget utilisées dans la méthode des coûts standards. Donner des exemples de budget par catégorie.
2 Présenter les écarts que cette même méthode permet de calculer
 
Comptabilité générale:
1 Expliquer comment les variations de stocks sont comptabilisées
2 En quoi un amortissement et une provision sont ils différents?
 
Septembre 2004
Définir l’imputation rationnelle des frais fixes et quels en sont les principes ?

Décembre 2003

Compta générale:
1 Quels sont les principes comptables ?
2 Comment s’enregistre en comptabilité la variation des stocks de marchandises ? de produits finis ?
3 Quelles sont les différences entre les amortissements linéaires et dégressifs ?

Compta analytique:
1 Quelles sont les méthodes d’évaluation des en-cours de production ?
2 Présenter les différentes méthodes de valorisation des sorties de stocks.
3 Qu’est-ce que l’imputation rationnelle des frais fixes ?

Octobre 2003

Premier travail: étude de cas : calculer les résultats analytiques

La Sté “Les galeries modernes” fabrique 2 modèles de galeries pour automobile: un modèle NORMAL et un modèle LUXE.
La Sté achète des tubes non façonnés qui sont mis en forme dans l’atelier A. Les tubes façonnés dans l’atelier A sont ensuite traités par l’atelier B qui assure l’assemblage et la finition des galeries.
La galerie NORMALE est un assemblage de 6 tubes.
La galerie LUXE est un assemblage de 8 tubes.
La fabrication des galeries nécessite en outre des lots de pièces détachées, dont le coût est différent pour le modèle NORMAL et le modèle LUXE.

Stocks au 1er septembre :
          -tubes façonnés 48000 pour 139200€
          -galerie NORMALE 3000 pour 137000€
          -galerie LUXE 2500 pour 156500€
Au 30 septembre, le CUMP de 1kg de tubes non façonnés est de 2€

Atelier A :
          -consommation de tubes non façonnés : 96000kg
          -MOD : 800 heures à 24€/heure
          -Production de tubes façonnés : 96000 tubes

Atelier B :
          -consommation de tubes façonnés par galerie fabriquée : 6 tubes pour la NORMALE et 8 tubes pour la             LUXE
          -MOD par galerie fabriquée : 1/5 d’heure à 30 € de l’heure pour une galerie NORMALE et ¼ d’heure à 30 €             de l’heure pour une galerie luxe
          -coût d’achat des lots de pièces détachées : 12,40 € pour une galerie NORMALE et 18,70 € pour une             galerie LUXE

Production du mois :
          -7000 galeries NORMALE et 6000 galeries LUXE

Ventes du mois de septembre :
          -5000 galeries NORMALE à 56 € HT l’unité
          -6500 galeries LUXE à 66 € HT l’unité

Tableau de répartition de charges indirectes :
Administration
Entretien
Transport
Atelier A
Atelier B
Distribution
30 000
35 000
11 000
70 000
154 000
16 000

La répartition des sections auxiliaires Administration, Entretien et Transport s’effectue de la façon suivante :
          -la section Administration est répartie dans toutes les autres sections proportionnellement aux nombres 1,             1, 2, 2 et 4
          -la section Entretien a fourni 15% de son activité à la section Transport, 50% à la section Atelier A et             35% à la section Atelier B
          -la section Transport a fourni 10% de son activité à la section Entretien et 90% à la section Distribution

Les unités d’oeuvre retenues sont :
          -pour l’Atelier A, le kg de matières consommées (tubes non façonnés)
          -pour l’Atelier B, l’heure de MOD
          -pour la Distribution, la galerie vendue, quel que soit le modèle

Deuxième travail:

Déterminer la date du point mort sachant que le taux de marge sur coût variable est égal à 15%.
Les charges fixes pour l’exercice 2003 s’élèvent à 160 000 €.
Les chiffres d’affaires mensuels sont les suivants pour 2003 :
Janvier
140 000
Juillet
56 000
Février
84 000
Août
28 000
Mars
168 000
Septembre
224 000
Avril
224 000
Octobre
140 000
Mai
112 000
Novembre
196 000
Juin
56 000
Décembre
280 000

 

Septembre 2003

Première partie :

1. Définir les différentes catégories de produites et de charges utilisées en comptabilité analytique.

2. Quelles sont les méthodes permettant de valoriser les sorties de stocks ?

Deuxième partie :

La société VITA fabrique et vend des produits d’alimentation diététique. Parmi les produits proposés, on s’intéresse plus particulièrement aux produits de régime.
A partir d’une farine spéciale, une pâte est confectionnée. La pâte après levage est découpée en lanières. Les lanières sont cuites au four et donnent des biscuits. Les biscuits sont ensuite conditionnés en emballages « portion » ou « familial ».

Les services de la comptabilité analytique ont collecté les données suivantes pour cette activité sur une certaine période.

Farine consommée : 600 kg. Prix d’achat 15 €/kg
Ingrédients divers consommés :4 500 €
Emballages utilisés :
- « portion » 12 000 €
- « familial » 8 000 €

Atelier de malaxage levage :
- main d’oeuvre : 40 h. Coût horaire : 75 €
- charges de l’atelier : 9 000 €

Atelier de cuisson :
- main d’oeuvre : 30 h à 85 €/h
- charges de l’atelier : 12 000 €

Atelier de conditionnement :
- main d’oeuvre : 60 h à 70 €/h
- charges de l’atelier : 24 000 €

Les charges de conditionnement concernent à égalité les deux produits. 900 kg de biscuits ont été fabriqués. La moitié a été conditionnnée en emballage « portion » (30 gr), l’autre moitié en emballage « familial » (250 gr).

Les charges de distribution qui s’élèvent à 6 810 € doivent être réparties proportionnellement au nombre d’unités vendues. Les charges d’administration générale se répartissent proportionnellement au coût de production des produits vendus (montant de ces charges : 15 645 €).

Travail à faire : calculer les coûts de revient

Décembre 2002

Compta générale:
1 Quel est le rôle de la comptabilité et à quels acteurs économiques peut-elle être utile ?
2 Pourquoi les documents comptables tels que le bilan et le compte de résultat sont-ils toujours équilibrés ?
3 Quelles sont les différences entre un amortissement et une provision ?

Compta analytique:
1 Expliquer la méthode de l’imputation rationnelle des frais fixes.
2 A quoi correspond la « répartition secondaire » du tableau de répartition des charges indirectes dans la méthode des coûts complets ?
 

 

Les 5 dernières news

 

A découvrir sur le site